Les Français font-ils des enterrements de vie de garçon ?

157

L’enterrement de vie de garçon est un moment de partage unique entre amis, mais aussi une tradition courante en France. Bien entendu, les français ont une manière propre de fêter cet évènement. Dans cet article, nous vous aiderons à découvrir le rapport des Français aux enterrements de vie de garçon.

EVG: une pratique ancrée dans les réalités françaises 

L’enterrement de vie de garçon est pour beaucoup une étape indispensable avant le mariage. Avec le décalage entre les générations, on pourrait croire que les Français ne s’y intéressent plus vraiment. Plusieurs études prouvent le contraire, et démontrent même qu’il y plus que jamais un véritable engouement autour de ce rituel.

D’après certaines données, les EVG en France ne seraient plus de simples organisations pour perpétuer une tradition. Il semble que les enterrements de vie de garçon soient devenus une niche autour de laquelle gravitent de nombreux business tels que :

  • La photographie.
  • La restauration.
  • L’hébergement.
  • Les voyages.
  • Etc. 

En revanche, les enterrements de vie de garçon tels qu’ils sont conçus par les Français ne sont plus les mêmes que par le passé.

Des habitudes qui tendent à changer

Autrefois, les hommes aimaient associer systématiquement enterrement de vie de garçon et activités sexy. Ils n’hésitaient donc pas à organiser des soirées dans des clubs érotiques en compagnie de strip-teaseuses. Aujourd’hui, les Français sont beaucoup moins portés sur ce type d’activités pour les EVG.

Il y a évidemment toujours des inconditionnels pour qui un enterrement de vie de célibataire ne peut pas se faire sans strip-teaseuse. Cependant, de plus en plus de Français préfèrent simplement s’amuser dans des clubs classiques avec une bonne ambiance. Du côté des activités, les Français ont l’habitude pour les EVG de faire de la voile, privilégier les activités en extérieur, parcourir les caves à vin, etc. Toutes ces activités ont un coût et sont à prendre en compte pour les personnes qui paient l’EVG.

Les tendances récentes dans les enterrements de vie de garçon en France

En plongeant au cœur de la culture contemporaine des enterrements de vie de garçon en France, on découvre une effervescence d’idées novatrices qui viennent enrichir cette tradition séculaire. Face à un monde en perpétuelle évolution, la pratique de l’enterrement de vie de garçon n’est pas en reste et tend à se réinventer constamment.

L’influence des cultures étrangères, en particulier anglo-saxonnes, se fait grandement sentir dans ces évolutions. Un nombre croissant de Français adopte des concepts importés comme le ‘road trip’ ou le week-end à l’étranger pour commémorer cet événement. Ces voyages ne représentent plus qu’un simple divertissement : ils sont une échappée hors du temps, une pause dans le tumulte de la vie quotidienne qui permet aux futurs mariés et à leurs proches de tisser des liens indélébiles.

C’est aussi dans cette tendance à l’internationalisation que de nouvelles activités font leur apparition. Exit les traditionnels dîners et sorties en boîte de nuit, place désormais aux activités à sensations fortes comme le saut en parachute, le canyoning ou la conduite de voitures de sport. Cette volonté de marquer les esprits se traduit par la recherche de moments mémorables, hors du commun.

Parallèlement, l’ère du numérique a profondément modifié la manière dont ces événements sont organisés et célébrés. Les médias sociaux jouent un rôle prépondérant, tant dans la planification que dans le partage des moments forts de ces événements. Ils offrent une vitrine permettant d’afficher, à la vue de tous, les exploits et les débordements de ces soirées. Une telle visibilité a tendance à encourager l’extravagance et l’originalité.

AUCUN COMMENTAIRE