Comment faire une dégustation de Whisky ?

28

Le whisky est une boisson alcoolisée aussi appréciée que le vin. Il existe de nombreux amateurs de whisky à travers le monde, mais ceux-ci ne savent pas toujours le déguster correctement. En effet, la dégustation d’un whisky doit réunir un certain nombre d’éléments et respecter des étapes. Cet article détaille comment devrait se dérouler une dégustation de Whisky. 

Se préparer à la dégustation du Whisky

La dégustation du whisky relève de l’art. En ce sens, certains préparatifs sont indispensables.

Faire la dégustation dans un environnement adapté

Cela peut sembler anodin, mais le lieu de dégustation peut avoir un impact sur l’expérience. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de s’isoler dans une pièce assez lumineuse pour apprécier le whisky. Vous devez aussi éviter les environnements avec de fortes odeurs, car celles-ci peuvent nuire à la dégustation.

Choisir le bon verre à whisky

Le choix du verre est aussi un facteur déterminant dans le cadre de la dégustation du whisky. En effet, il faut un verre approprié pour réussir à distinguer les couleurs du whisky. Il est généralement conseillé d’utiliser un verre à pied en forme de tulipe. Ainsi, vous pourrez toucher le verre sans pour autant réchauffer le whisky à l’intérieur.

Comment servir le Whisky avant la dégustation ?

Pour une dégustation, la quantité de whisky recommandée correspond à une double dose, soit environ 6 cl. Selon de nombreux spécialistes, la meilleure manière d’apprécier un whisky est de le servir sec. Cela permet de maintenir la pureté du whisky. Toutefois, certaines personnes pensent qu’il n’y a pas de mal à rajouter un trait d’eau au whisky avant de le déguster. En revanche, l’utilisation des glaçons pour rafraîchir la boisson est proscrite. Les glaçons ne sont pas bienvenus dans le whisky, car ils altèrent sa qualité.

Quelles sont les différentes étapes de la dégustation ?

La dégustation d’un whisky se fait généralement en 3 étapes. Chacune fait intervenir l’un des 5 sens.

L’œil

L’observation est une étape incontournable de la dégustation d’un whisky. Elle permet notamment d’apprécier la robe de la boisson, sa texture, son reflet dans le verre, etc. D’ailleurs, en fonction de la couleur que prend le whisky, il est possible de connaître son niveau de maturité.

Le nez

L’utilisation de l’odorat fait également partie de la dégustation du whisky. N’hésitez pas à humer le whisky afin de vous imprégner des différents arômes. En revanche, il ne faut pas approcher son nez trop près du verre, car les arômes d’un whisky peuvent être assez irritants.

Le goût

Le whisky contient des proportions d’alcool beaucoup plus grandes que le vin. Il ne peut donc être dégusté de la même manière. Si vous pensez prendre une grande gorgée, vous devez abandonner cette idée. En effet, pour savourer un whisky sans brûler son palais, il est recommandé de prendre une petite gorgée et de la garder plusieurs secondes en bouche. Au lieu d’y aller cul sec, il faut plutôt prendre le temps de se délecter des arômes et de la texture. Par ailleurs, vous pouvez utiliser votre nez une deuxième fois avant la gorgée suivante. 

AUCUN COMMENTAIRE