La survie dans un milieu naturel occasionne parfois de nombreuses questions et hésitations. En général, il s’avère plutôt difficile de tenir des heures ou même des jours dans ce cadre. De ce fait, les stages de survie ont été établis afin d’aider toutes les personnes avides d’apprendre les techniques de survie dans ce genre d’environnement.

D’ailleurs, un grand nombre de sites situés dans beaucoup de pays comme la Belgique, la Normandie ou bien la Thaïlande accueillent des stagiaires chaque année.

Le Bushcraft est également une des activités les plus intéressantes et accessibles à tous pour vivre en harmonie avec la nature et de survivre par ses propres moyens.

Dans cet article nous allons voir les différentes étapes de survie dans les milieux naturels lors d’un stage de survie et les techniques du Bushcraft.

Les étapes à suivre lors d’un stage de survie

Puisqu’on parle de milieux naturels, l’initiation doit se faire dans un endroit approprié et durant quelques jours dirigés par des professionnels du domaine. Comme par exemple dans une forêt, au Nord de Paris.

Le départ se fera en randonnée durant lequel on se met à faire la cueillette, le ramassage de tout ce qui pourrait être utile, recherche de point d’eau et observation de l’environnement tout autour comme la faune et la flore. Sur le lieu de campement, on apprend également à allumer le feu d’une façon plus traditionnelle (sans briquet et allume feu) et à préparer le repas avec. Sinon, on continue par placer des pièges pour chasser. Afin de se préparer pour la nuit, des méthodes particulières seront partagées pour créer des abris rassurants.

Concernant l’orientation, on enseigne la lecture de carte, l’orientation du soleil, de la boussole. Toutes ces méthodes seront complétées par l’approfondissement de nombreux points importants avant de revenir au point de départ.

Le Bushcraft et ses avantages

Photo credit : Foter
Photo credit : Foter

Bushcraft est un mot anglais composé du mot bush signifiant « buisson » et « craft » renvoie aux notions de savoir-faire. À vrai dire, ce terme tend à l’apprentissage d’une vie plus prospère dans la nature. Sa pratique tourne autour des techniques avec lesquelles on utilise des outils que propose l’environnement. Cependant, ceux qui pratiquent ce type de mode de survie emploient actuellement quelques objets tels que des couteaux, des hachettes, des casseroles, des réchauds ou même une tente. En général, en effectuant le bushcraft, on se met à l’art de faire du feu avec des moyens plus primitifs, construire un abri, trouver de l’eau, chercher de la nourriture et de l’eau tout en vivant en harmonie avec la nature.

Chacun a besoin de suivre des stages de survie pour résister dans des milieux naturels. Les enseignements durant ses formations pourront être d’une grande utilité dans la vie future dans le cas où on serait contraint de subsister dans ce genre d’environnement.

Alors qu’attendez-vous pour essayer ? Stage de survie

Article rédigé en partenariat avec Marco Vasco Japon.

AUCUN COMMENTAIRE

Un commentaire, un avis, un conseil à partager ?