Vous en avez peut-être entendu parler ces derniers mois ? C’est au même titre que les Escape Game, le nouveau concept tendance du moment.

Le Bubble foot, c’est du foot à 5 à mi chemin entre le football européen, le football américain et le zorbing, sauf que tous les joueurs sont équipés de bulles de protection.

Cette bulle recouvre et protège le haut du corps et la tête, laissant ainsi les jambes « libres » pour courir. L’objectif est le même qu’au football, à savoir mettre le ballon au fond des filets.
Les règles sont cependant légèrement différentes, puisque il est accepté de passer en force et de percuter à pleine vitesse ses adversaires. Il est même fortement conseillé de le faire, sinon l’autre le fera sur vous.

La seule règle qui tienne est de ne pas percuter son adversaire dans le dos, c’est apparemment trop dangereux, mieux vaut donc ne pas essayer.

Le gros avantage du Bubble foot par rapport au football, c’est que tout le monde peut jouer, peu importe votre niveau au foot, ce sport ne requiert aucune habilité footballistique.

Bref, c’est le foot revisité par des bourrins.

Il existe aussi plein de variante au Bubble Foot. Et oui, on peut faire tous les sports en bulle finalement, voir même vivre en bulle. Plongée, skateboarding, natation, conduire en voiture… tout est possible comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Plus sérieusement, si vous réservez une session de Bubble foot et que finalement vous voulez essayer d’autres jeux que le foot, les moniteurs ont souvent des alternatives toutes plus intelligentes les unes que les autres à vous proposer :

Le roi du cercle : Identique à un combat de sumo, le but est d’éjecter ses adversaires du cercle. Le dernier dans le cercle a gagné.

Spartacus : 2 équipes face à face, le but est de faire tomber tous les joueurs de l’équipe adverse.

Le combat des chefs : 2 chefs dans chaque équipe, le premier chef qui tombe a perdu.

Le combat des coqs : Identique à la balle au prisonnier sans balle, chaque joueur a un numéro, quand il est appelé, il doit fait tomber le jouer de l’équipe adverse qui a le même numéro.

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cet article. Je faisais souvent des parties de bubble foot à Tours, avant un problème de genou qui n’à rien à voir, et bien qu’un peu brutte, ce n’est pas dangereux. Après il faut aussi savoir que les équipements ne sont pas tous les mêmes. Il existe des bubbles plus ou moins légères (important quand on n’est pas super sportif, car c’est tout de meme une charge !) et certaines plus ou moins résistantes. D’ailleurs cela va certainement évoluer.

  2. Et les bubbles les plus légères ne sont pas les plus fragiles contrairement à ce qu’on pourrait penser. Elles sont souvent mieux optimisées pour amortir les choc. Après ça dépend du fabricant, bien sûr.

Un commentaire, un avis, un conseil à partager ?