Vous venez de réserver une activité de karting et c’est la première fois que vous vous apprêtez à en faire. Aucune crainte, nous allons vous donner un peu plus de détails concernant les différents virages existants et surtout comment les appréhender. Vous deviendrez sans aucun doute le meilleur pilote en endurance comme en tour chronométré.
Les trajectoires, ce sont les tracés que vont suivre les monoplaces, de l’entrée des virages jusqu’à leurs sorties.

Il est important d’appuyer à fond sur l’accélérateur dans les lignes droites, et de bien positionner son karting à l’approche des différents virages. Attention, le freinage est très important également.

Il existe plusieurs catégories :

La courbe : Très grand virage, qui se prend à grande vitesse.
Le virage : Petit virage, qui requiert un placement très précis ainsi qu’une faible vitesse.
L’épingle : Très petit et court virage, qui requiert un placement hyper précis et une très faible vitesse.
L’enchaînement de virages :  Succession de virages

La courbe :

Vous devez prendre en compte la force centrifuge qui va entraîner la dérive du châssis. C’est pourquoi, il est important d’anticiper.

Ainsi, vous devez ralentir puis braquer légèrement, avant de réaccélérer. Lorsque vous êtes proche du point de sortie enclenchez la pédale d’accélérateur à fond. Une bonne maîtrise de l’embrayage vous permettra de passer les rapports rapidement et donc d’atteindre une plus grande vitesse plus rapidement.

Le virage :

Le rayon du virage étant plus court, vous allez devoir freiner très fort, il faut donc aller prendre le point d’attaque un peu après.

Braquez solidement à l’entrée, pour faire pivoter le châssis et ainsi être placé sur sa bonne trajectoire. Accélérez à balle lorsque vous êtes à la corde, visez le point de sortie (vous aurez presque votre volant droit, si toutefois votre châssis est bien placé) si c’est le cas vous avez pris quelques précieux dixièmes. Suffisant pour battre vos amis ? Le chronométrage final vous le dira.

L’Épingle :

L’épingle a un rayon ridiculement faible. Il vous faudra donc engager votre karting plus loin dans le virage afin de ne pas être trop tôt au point de corde. Une fois à ce point, votre karting sera dans le bon axe de la piste. Vous pourrez donc pleinement accélérer en redressant le volant afin de ne pas partir en tête à queue.

Le double virage :

Qu’il soit gauche puis droite ou droite puis gauche. Le plus important est d’être le mieux positionné dans le deuxième virage, pour faire ceci, il faut tenter de ne faire de ces deux virages qu’une seule courbe. Evitez de rentrer trop rapidement dans le premier, afin d’être bien placé au point de corde du second.

Ces conseils sont valables pour une piste sèche. Par piste humide, il faut prendre plus les extérieurs afin de gagner en adhérence. Certes, les distances s’allongent mais c’est mieux qu’un tête à queue.

Le plus important est de s’amuser. Au karting, comme pour beaucoup de loisir, le plus important est l’expérience, alors pratiquez, pratiquez et pratiquez !

D’autres conseils de pilotage, découvrez nos tips pour bien utiliser la pédale de frein.

Amusez-vous bien pour votre session de karting

AUCUN COMMENTAIRE

Un commentaire, un avis, un conseil à partager ?