Qu’est-ce qu’un EVG ?

189

L’EVG est une activité (parfois cérémoniale) destinée à mettre fin à son célibat. Pour savoir à quel moment l’organiser, il n’y a pas de réponse unique, elle est généralement organisée la veille du mariage, et permet ainsi aux futurs conjoints de s’autoriser quelques folies avant de sauter le grand pas. C’est aussi l’occasion pour les concernés de relâcher un peu la pression et de bien profiter de leurs amis.

 

Petite histoire de l’EVG 

pexels-taha-samet-arslan-13722221L’EVG (enterrement de vie de garçon) est une pratique qui remonterait au 18e siècle. À l’époque, c’était une activité prénuptiale principalement réservée aux hommes. C’est bien plus tard, durant les années 70, que les jeunes filles ont commencé à s’y mettre.  Le but reste néanmoins le même : se retrouver avec ses amis pour dire adieu à sa vie de célibataire. Pour cela, toutes les activités sont autorisées (striptease, tournée des bars, excursion, escape game, divers jeux de piste…). Au fil des années, les jeunes ont d’ailleurs commencé à rivaliser d’ingéniosité. On assiste désormais à des activités complètement folles et délurées, des programmes riches et variés, dans différents types d’espaces.

La culture cinématographique a beaucoup contribué à la réputation de l’EVG. Dans de nombreux films, cette cérémonie est mise en avant grâce notamment aux challenges proposés aux futurs mariés, tous plus surprenants les uns que les autres. D’habitude, l’organisation de l’EVG est confiée au témoin principal.

 

Qu’en est-il du déroulement de l’EVG ?

Que ce soit en Europe ou dans d’autres localités, cette fête est devenue un incontournable pour beaucoup, même si les cultures et les traditions diffèrent pour la plupart. L’appellation aussi varie suivant certaines zones. Aux USA par exemple, on parle de Bachelorette Party, tandis qu’en Espagne c’est Despedida de soltera, en Belgique c’est le Brûlage de culotte, et en Russie Devichnik. Les hommes italiens le surnomment Addio al celibato, et les femmes Addio al nubilato.

Si pour beaucoup l’EVG renvoie à des beuveries, des stripteases, de la musique et des folies, la soirée peut être très spéciale pour d’autres. Entre les Suisses qui jettent des assiettes au sol pour espérer éloigner les mauvais esprits, les Indiennes qui se rendent dans différents temples pendant 3 jours, chantant et dansant, ou encore les Belges qui brûlent leurs dessous à la fin de la journée… Cette fête reflète différentes réalités.

Pour ceux qui manquent d’inspiration et/ou qui préfèrent miser sur l’innovation, internet peut être une mine d’or pour eux. On y trouve de nombreuses idées pour des activités inédites. Suivant la personnalité du marié, ou encore ses préférences, il est possible d’organiser un EVG totalement surprenant. Chez les hommes, la tournée des bars est souvent un incontournable pour terminer la soirée. Mais de plus en plus on propose d’autres activités folles et audacieuses.

AUCUN COMMENTAIRE